COUV_nage_libre_300dpi

 

 

     Nage Libre est le premier livre de Laure de Rivières, une Française qui a posé ses valises à Los Angeles après un parcours atypique et plusieurs tours du monde. Avec ce recueil de nouvelles, qui sortira aux éditions Thot le 23 novembre prochain, elle parle des femmes : les jeunes, les fragiles, les fortes, les déterminées et les séductrices, ainsi que de leur rapport au couple, à la maternité et à la société qui les entoure. Que retiendra-t-on de cette mosaïque de portarits ? Réponses ici !

 

Liberté de ton

Ce qui frappe d'abord dans Nage Libre, c'est la diversité des personnages, des époques mais aussi des récits. A se demander si, effectivement,  un même auteur était à l'origine des 19 nouvelles du livre. Ici, le crime côtoie les histoires adolescentes, les balades en forêt un peu glauques et problèmes de voisinage.

La plume assurée de Laure de Rivières fait surgir la violence là où on ne l'attend pas, comme dans la nouvelle "Le Bruit", dont la fin va vous scotcher , manie l'ironie à la perfection mais aussi le romantisme digne des grandes sagas - c'est le cas de "Donation-partage" (il est vrai que le titre ne laisse rien paraître des grands sentiments dont recèle le texte).

Ce qui lie entre elles les nouvelles de Nage Libre c'est , comme l'indique le titre, la soif de liberté , l'affirmation de soi et l'envie de vivre sa vie. Voilà la véritable toile qui enveloppe la chatelaine qui défie l'autorité de son mari, la meurtrière en devenir et la lycéenne vaguement mythomane.

Le grand plongeon

la nouvelle est un excercice très particulier, qui nécessite la création de tout un univers en très peu de temps. Le lecteur doit être plongé dans l'intrigue tout de suite, sans préambule ou longue mise en place. Et à ce petit jeu-là, Laure de Rivières excelle. Nage Libre emmène ses lecteurs dans des mondes aussi variés que denses et le tient en haleine jusqu'au bout . Dans Silence,  le suspense est à son comble en seulement quelques pages et Chéri est un drame teinté d'horreur et d'angoisse qui mériterait une adaptation sur grand écran.

Nage Libre se parcours, se dévore et se relit avec chaque fois, un plaisir inchangé et de nouveaux détails qui nous frappent.

En Bref 

La Note : 16/20, un premier ouvrage plus que prometteur

La citation à retenir : "Celui qui comprend le silence comprend les mots"